Freesoulblog - Commentaires Français
retour au blog
16 avril 2006 (0020)
Jésus a ressuscité. Nous ressusciterons
Les gens, allez savoir pourquoi! pensent que nous, Pèlerins d'Arès, ne croyons pas en la résurrection de Jésus.
Erreur! nous y croyons,
même si la résurrection ne constitue pas le point central de notre foi, contrairement à la foi de Paul (le saint Paul des catholiques).
Tombe du 1er siècleVoilà pourquoi nous croyons en la résurrection de Jésus:
D'abord, Jésus qui me visita en 1974 n'était pas un fantôme, mais un homme en chair et en os. Il ne pouvait être qu'un homme ressuscité.
Ensuite, La Révélation d'Arès fait bien comprendre le contexte de la résurrection de Jésus. Non le retour à la vie d'un Dieu supposé incarné —pour un Dieu éternel, ressusciter n'a rien de miraculeux! , mais le grand stimulant psychologique que la résurrection d'un mortel, d'un prophète trop vite éliminé par les pouvoirs religieux et politiques, procurerait à ses disciples. Ceux-ci, insuffisamment formés, égarés par la peur, commettraient des erreurs (Rév d'Arès 5/1-5), mais tout aurait été bien pire, s'ils n'avaient été témoins de Jésus ressuscité: ils auraient totalement perdu la foi. Paul le comprit bien: "S'il n'est pas ressuscité, nous n'avons ni message ni foi (1Corinthiens 15/14)."
Mais par ces mots nous voyons que pour Paul, puis pour l'église ensuite, le message de Jésus ne valait que si son messager était ressucité. Il plaçait donc la résurrection de Jésus, ou plus exactement le foi mise dans cette résurrection, au-dessus du Message. La Révélation d'Arès, à l'inverse, redonne priorité au Message et donc aux actes que le Message demande à l'homme d'accomplir: Devenez des pénitents, c.-à-d. soyez bons, et moissonnez d'autres pénitents, nombreux, pour que le monde change! De là vient que le Père ne considère pas Paul comme exprimant sa Parole(Rév d'Arès 16/12, 35/12).
De même que le public pense à tort que nous ne croyons pas en la résurrection de Jésus, il pense que nous ne sommes pas chrétiens. Certes, nous ne sommes pas catholiques, protestants ou orthodoxes, mais chrétiens, oui, nous le sommes. Nous nous efforçons de suivre le sermon sur la montagne (Matthieu ch.5 à 7).
Jésus a ressuscité! Nous le proclamons aujourd'hui, jour de Pâques, avec toute la chrétienté. Mais dans la résurrection de Jésus nous voyons surtout la preuve ou la démonstration que chacun de nous ressuscitera vraiment au Jour du créateur (Rés d'Arès 31/8-13), quand la pénitence se sera assez répandue sur terre pour que l'humanité penche résolument pour le Bien.
Alleluia!

Photo: Ceci n'est pas la tombe de Jésus, dont on ignore l'emplacement, mais une tombe (double) de la même époque. C'est dans une cavité de cette sorte que Jésus fut déposé mort puis retrouva la vie.

copyright 2006
Ajouter un commentaire
Commentaires:
17Avr06 20C01
Oui Alleluia!
Ces jours, nous étions en communion de pensée et de coeur avec nos frères catholiques, selon la magnifique veillée 25 de La Révélation d'Arès.
Attachons-nous chaque jour à être toujours meilleurs pour répandre la Vie et changer le monde en Bien.
Nous vous embrassons bien affectueusement.
Chantal C. et famille

17Avr06 20C02
Le Père se sacrifie pour nous [ou plus exactement il souffre pour nous comme tout amour dont l'objet, ici l'humanité, est égaré et malfaisant] (Rév d'Arès 8/2, 8/4, 30/4-7, etc.). Nous ne nous en rendons même plus compte. Il n'a pas sacrifié un de ses fils, mais [en continuant de nous aimer et d'espérer notre changement], Il se sacrifie [par son amour (Rév d'Arès 12/7) et sa patience (28/21)] pour tous ses fils, les humains, tous les jours.
Saurons-nous [nous aussi] pour toute l'humanité sacrifier, c.-à-d. renoncer à, notre orgueil, notre égoïsme, notre malhonnêteté, notre rage (Rév d'Arès XLII/5), notre violence, envers nous-mêmes et envers les autres pour retrouver le partage le pardon, la fraternité, l'amour?
[Changeons nos vies en bien!] Croyons et appliquons à nous même notre propre changement! Mettons-le en œuvre pour le bien de tous, pansons les coeurs pour les guérir (Bible: Isaïe 1/6)! Aidons nous les uns les autres à devenir meilleurs pour le monde entier [car c'est lui qui doit changer, Rév d'Arès 28/7]! Faisons étinceler de bonté la terre de sa lumière, pour que vienne le Jour, [le moment] où la Terre entière étincellera de la Lumière de son Créateur (Coran 39/69).
Louis F.

19Avr06 20C03
[...] Pour vous, qui a été crucifié?
Je lis actuellement "La Clé d'Hiram"
Est-ce Emmanuel ou Jacques?
Ou comme certains pensent après avoir lu « Da Vinci code » que je n'ai pas encore lu, le Christ n'est pas ressuscité car pas mort sur la croix?
Merci. Salutations fraternelles
Eric

Réponse :
Des dizaines ou des centaines de milliers de pauvres gens ont été crucifiés au temps romains. C'était un supplice et une mort lente très communs alors. Mais celui dont parle mon article, c'est Jésus. Vous proposez d'autres suppliciés: Jacques, Emmanuel et je pourrai en ajouter à la liste, parce que nombreuses ont été les hypothèses de condamnés substitués à Jésus ou pris pour Jésus.
Je ne connais pas du tout "La Clé d'Hiram". Du "Da Vin Code" j'ai entendu vaguement parler, mais je n'ai pas lu le livre non plus. Je ne saurais pas vous répondre, donc, dans cadre-là. Par contre, il est une chose que je peux absolument vous affirmer: La Révélation d'Arès comme les circonstances surnaturelles auxquelles nous devons cette Parole sont absolument authentiques.

03Oct08 20C04  
Vous parlez d'une résurrection mais pouvez-vous m'indiquer le passage du texte biblique où il est écrit que Jésus est mort?
Il semblerait en effet que cela n'apparaisse nulle part, c'est à dire qu'il n'y aurait pas lieu de parler de résurrection...
Par ailleurs, tous mes encouragements pour votre blog. Le dialogue est toujours enrichissant, et promouvoir cette valeur humaniste n'est pas un luxe dans une société où c'en est devenu un.
Bien à vous
Patrick G.
--------------------------------------------------------------------------------
"Et l'on verra plus d'une fois dans la suite les bizarres effets de cette disposition si misanthrope et si sombre en apparence, mais qui vient en effet d'un coeur trop affectueux, trop aimant, trop tendre, qui, faute d'en trouver d'existants qui lui ressemblent, est forcé de s'alimenter de fictions" Rousseau, confessions.

Réponse :
Voici trois passages de la Bible "où il est écrit que Jésus est mort":
Luc 23/46: Jésus poussa un grand cri. Il dit: "Père, entre tes mains je remet mon esprit." Et sur ces mots il expira.
Marc 15/34-37: Et à trois heures Jésus cria d'une voix forte: "Eloï, Eloï, lama sabaqthani?", qui signifie: "Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-t-u abandonné?" [...] Quelqu'un courut, emplit une éponge de vinaigre et la fixant au bout d'un roseau la lui présenta à boire [...] Mais poussant un grand cri, Jésus expira.
Matthieu 27/50: Mais Jésus cria fortement à nouveau et rendit l'esprit.

00Xxx00 XXCX
Text
Signature